Paris

À Paris, différents lieux ont abrité ses amours. Il reste néanmoins peu de choses visibles de ces domiciles parisiens :

26 Rue des Mathurins, 75009 Paris (voir carte)
C’était à l’époque l’Hôtel de Florence, 56 rue Neuve-des-Mathurins.

21 Quai des Grands Augustins, 75006 Paris (voir carte)
Elle y vit en 1831 avec Jules Sandeau.

29 Quai Saint-Michel, 75005 Paris (voir carte)
Entre juillet 1831 et octobre 1832 elle habite au 5e étage du 25 (aujourd’hui 29) quai Saint-Michel.

19 Quai Malaquais, 75006 Paris (voir carte)
La « mansarde bleue » où elle écrit Lélia (1832-1836, avec Musset)

21-23 rue Laffitte, 75009 Paris (voir carte)
L’hôtel de France à l’époque, en 1836.

16 rue Pigalle, Paris (voir carte)
1839-1842, avec Chopin

80 rue Taitbout, 75009 Paris (voir carte)

5 rue Taitbout, 75009 Paris (voir carte)
Elle occupe un appartement au-dessus de la porte cochère du n°5 de 1842 à 1847 (après que l’appartement ait été occupé par Alexandre Dumas et avant qu’il ne le soit par Baudelaire), tandis que Chopin habite au rez-de-chaussée du n°9.

8 Rue de Condé, Paris (voir carte)
1848

3 Rue Racine, Paris (voir carte)
Au second puis quatrième étage (1851-1864)

90 Rue Claude Bernard, Paris (voir carte)
1864

5 Rue Gay-Lussac, Paris (voir carte)
1865-1871


Source : terresdecrivains.com.

Une réponse à Paris

  1. En 1831 George Sand a beaucoup bougé puisqu’on la trouve aussi au 31 rue de Seine (Paris 6e).
    Bravo pour l’initiative de ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *