Paris

À son retour début octobre 1834 à Paris (toujours à « La mansarde bleue », 19 quai Malaquais), une liaison orageuse reprend avec Alfred de Musset. Pagello repart pour Venise.

En novembre, Musset rompt avec Sand et comme il refuse de recevoir ses lettres, elle rédige dans la douleur le Journal intime.

Début janvier : reprise des amours avec Musset, mais aussi des scènes et des querelles ; le 6 mars, elle rompt définitivement en s’enfuyant à Nohant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *