Venise

Installation à l’Albergo reale Danieli (chambre n°13), où Sand tombe malade et doit s’aliter une quinzaine de jours, en proie à la fièvre et à la dysenterie, laissée souvent seule : Musset se promène et s’amuse. 30 janvier : elle fait une rechute, et Musset tombe gravement malade à son tour d’une fièvre typhoïde, avec d’affreuses crises de délire ; Sand appelle à l’aide le docteur Pietro Pagello, qui commence à lui faire une cour pressante ; elle soigne Musset, travaille (elle écrit Leone Leoni et la première moitié d’André) ; elle devient la maîtresse de Pagello fin février.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *